Dans les années 1930, Naples était l’une des villes les plus élégantes d’Italie.
Quand il s’agissait de s’habiller, le goût napolitain était le résultat d’un mélange de style anglais
et d’ascendance française et espagnole, et était en fait déjà connu dans toute l’Italie.